Quel bilan pour la 1ère coupe de France de recrutement ?

coupe-de-france-recrutement-2016-etudiants-rh[1]

La 1ère coupe de France de recrutement pour les étudiants RH s’est donc terminée la semaine dernière. Quel bilan tirer de cette 1ère édition 2016 ?

Pour moi le seul bilan que j’en tire est la passion et l’engagement que les étudiants RH ont mis dans ce concours. Ils ont passé de vraies nuits blanches pour répondre aux épreuves ! Ça, c’est une belle preuve d’amour pour notre métier !

Un grand merci à nos partenaires sur cette 1ère édition : RégionsJob pour avoir donné accès à sa base de données, le groupe IGS pour nous avoir accueilli et [Ré]évolution-RH pour avoir soutenu le projet dès le démarrage.

J’aimerais aussi remercier personnellement Pierre-Arnaud pour sa confiance, Eric Le DeleyLaurent PernelleJean-Marie CaillaudAude Amarrurtu et Jean-Pralong mais aussi Nelly MargottonChristophe GoriMarie Lanzet Lucas Vitale pour son travail sur le site.

Une idée folle d’un étudiant RH

Tout part d’un mail sur LinkedIn de Pierre-Arnaud Andrieu qui me propose d’échanger sur une idée de coupe de France de recrutement. Pierre-Arnaud est étudiant en alternance à Estudia à Strasbourg et est chargé de recrutement au cabinet [Ré]évolution-RH. Je vous laisse découvrir les détails de la rencontre dans l’article de lancement rédigé par Mohamed.

En synthèse, nous avons dit GO pour ce projet fin avril et un lancement le 2 mai et une conclusion le 25 mai. Inutile de vous dire que cela a été la course et que tout n’a pas été parfait, mais promis, en 2017, nous ferons encore mieux voire encore plus grand.

La coupe de France de recrutement se déroulait en 2 phases :sélection grâce un cas sourcing (il fallait trouver un éleveur de Licornes) où les étudiants devaient passer par différents canaux puis une phase de mise en situation où les étudiants devaient faire l’entretien et l’évaluation du candidat.

À l’issue de la 1ère phase, nous avons sélectionné 3 équipes :

  • La A-Team avec Anouck Janssens et Amélie Richard
  • Les Raymond d’Yvette avec Katia Bonfante et Loïc Lengrand
  • J Les grands avec Jacques Mouelle et Justine Gagneux

Le RDV était pris le 25 mai pour passer l’après-midi avec un jury d’évaluation dans les locaux de l’IGS.

 

La finale et les gagnants

Pour la finale, les étudiants RH devaient faire passer un entretien à Paul Maredsouset je jouais ce candidat pendant que les membres du jury évaluaient (selon une grille précise) la performance de nos finalistes.

Ils avaient 15 mn pour préparer leur entretien au moment où on leur remettait le CV et le brief puis 10 mn de mise en situation avant de conclure avec un débrief proposé par le jury.

 

Les étudiants ont vraiment été évalués sur leur capacité à structurer l’entretien, à garder le cap malgré un candidat récalcitrant ou encore la volonté d’évaluer au plus près des compétences.

 

Dans mon rôle, j’ai effectivement joué l’éleveur de licorne légèrement alcoolique mais super compétent qui n’a jamais fait (ou très peu) d’entretiens de recrutement. Du coup, les étudiants devaient me recadrer légèrement sans perdre de vue leur objectif initial. D’ailleurs éleveur de licorne est un métier pénurique donc il fallait aussi penser à me vendre le poste, mais il n’y ont pas tous pensé non plus !

Un grand bravo aux 3 équipes qui s’en sont très bien sorties et évidemment un grand bravo à l’équipe gagnante :

Katia Bonfante et Loïc Lengrand (Les Raymond d’Yvette) qui sont tous les deux en alternance à Manpower à Lille et viennent des écoles MBway et ESC Troyes.

Nous remettrons le prix de la coupe de France aux 2 étudiants le 13 septembre prochain pendant #TruSourcing !

 

Conclusion ? RDV en 2017 !

Je vous donne RDV en 2017 pour une coupe de France de recrutement qui va prendre de l’ampleur. Nous allons travailler avec Pierre-Arnaud pour avoir cette coupe de France prête pour février 2017 probablement.

La vraie conclusion est un peu différente mais pleine d’espoir (je me fais écho à Aude qui le soulignait dans sa synthèse). Je suis fier que Link Humans porte haut les couleurs du recrutement en faisant la promotion du recrutement dès la formation initiale car changer le recrutement passe aussi par là ! Ces 6 étudiants qui se sont battus pour remporter cette coupe mais aussi les 54 étudiants qui se sont inscrits montrent que l’on peut s’intéresser en recrutement sans en faire un métier par défaut !!

 

Alors prêts à aimer le recrutement ?

Auteur : Laurent Brouat  sur Linkhumans